Les dessous de l’affaire McKinsey

Je veux vous parler de l’affaire McKinsey.

Toute la France commence à en parler et elle a raison d’en parler.

Cette affaire démontre de manière éclatante tout ce dont nous ne voulons plus et tout ce que symbolise Emmanuel Macron : le manque absolu de respect pour votre argent, le copinage et le cynisme dangereux qui règnent à l’Élysée depuis cinq ans.

Vous méritez la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, sur cette affaire comme sur les innombrables zones d’ombre du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Vous méritez la vérité, et vous méritez de voter pour le candidat qui vous dit la vérité.
Je suis ce candidat.

Sur l’affaire McKinsey, je veux insister sur quatre points essentiels.
Écoutez bien.

D’abord, la crise du Covid n’a pas vraiment été gérée par Emmanuel Macron, mais par la société McKinsey, un cabinet de conseil américain. Et vous en avez terriblement souffert, chaque jour pendant deux ans.

Qui sait aujourd’hui si une société américaine – et donc l’État américain – ne possède pas des informations sur nous, sur notre vie privée, sur notre État, qui auraient dû rester secrètes ?

Premier scandale.

Ensuite, l’argent du contribuable, votre argent, a été jeté par la fenêtre trois fois par Emmanuel Macron.

  • Une fois pour payer des fonctionnaires qui n’ont donc pas été sollicités, car on a préféré confier leur travail à une société privée.
  • Une deuxième fois pour rémunérer très grassement cette société américaine.
  • Une troisième, parce que cette société rémunérée par vos impôts refuse de payer ses impôts en France.

Deuxième scandale.

De plus, une information dont nous disposions déjà il y a un an refait cruellement surface : en 2017, Emmanuel Macron a fait travailler McKinsey gratuitement pour sa campagne.

Une personne morale a donc fait ce don à la campagne d’En Marche, ce qui est interdit.

Pourtant aucune enquête n’a été ouverte. Le renvoi d’ascenseur a été immédiat avec l’explosion du chiffre d’affaires généré par les contrats publics offerts à McKinsey. La collusion entre la politique et l’argent est ici complète.

Troisième scandale.

Quatrième scandale ?
Le silence assourdissant des médias (pas tous !).

J’en parle depuis plusieurs jours, au point qu’un journal a publié un article tout à l’heure en demandant : « Pourquoi Éric Zemmour insiste-t-il autant sur l’affaire McKinsey ? ».
Que les médias se posent cette question démontre parfaitement qui ils sont, et qui je suis. J’en parle parce que je ne suis pas un politicien, parce que je dis la vérité et que la Macronie est une usine à mensonges.

Vous le savez, j’ai consacré ma vie entière à dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. J’ai passé ma vie à défendre la vérité contre le mensonge, comme journaliste, comme écrivain, et désormais comme candidat à l’élection présidentielle.
Elle est ma passion, ma mission et mon engagement.

Sur ce sujet comme sur tous les autres – la réalité de notre école, de notre économie, la vérité sur l’immigration ou sur la sécurité des Français – je ne laisserai pas Emmanuel Macron vous priver de la vérité.

Pour elle, je veux devenir votre Président de la République.
Pour elle, grâce à elle, avec elle, nous serons au second tour, et je la dirai à Emmanuel Macron, les yeux dans les yeux, devant le pays entier. Si vous le voulez, le débat du second tour sera le plus important de notre Histoire.

Chère Française, Cher Français, en mettant notre bulletin dans l’urne, dans dix jours, vous direz la vérité, vous défendrez la vérité, vous offrirez la victoire à la vérité et donc à la France.

Votez pour elle.

Sauvez-la pour combattre l’insupportable mensonge des politiciens professionnels.

Vous savez que vous pouvez compter sur moi.
Je sais que je peux compter sur vous.

Ne laissons pas la langue de bois, le politiquement correct et la censure vous voler l’élection. Nous sommes un grand pays, soyons le pays de la vérité.

Vive la France !

Éric Zemmour

PS. Transférez cet email à vos proches.

PPS. Partagez et commentez aussi ce texte sur Facebook : retrouvez la page dédiée en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.