Université d’Été de Reconquête : Grand retour d’Eric Zemmour, déjà au top!

Coucou le revoilou… au grand dam de ceux qui l’avaient déjà définitivement enterré !

Pendant que les infos « officielles » nous gavent avec le décès « de mort naturelle et tranquilou dans son lit », d’une nonagénaire de 96 printemps… quand celles qui sont tabassées, torturées et assassinées n’intéressent jamais les mêmes… Zemmour revient… et ça en décoiffe plus d’un…

 

https://www.dailymotion.com/video/x8dm0ju

De vieux briscards de la politique, de fausse droite comme de fausse gauche, désespérant nos vies depuis des décennies par leurs éternels mensonges et manipulations, arrivent encore à duper certains citoyens… bien qu’ils se soient néanmoins morflés de sérieux revers aux dernières élections, et échappent donc à l’étiquette « défaite » à propos de leurs dernières minables prestations (HidalgoPécresseJadotRoussel… si vous nous lisez…)

Cela n’a pourtant rien de stupéfiant dans ce monde d’hypocrites inversant ou piétinant aux pieds les belles valeurs françaises… puisqu’il est de mise chez les représentants ou complices de la doxa dominante, depuis mai dernier, de réserver ce terme à l’homme extraordinaire, véritable caillou dans les chausses des politicards de tous poils, qui leur a valu d’énormes quantités d’énergie pour le salir… seul moyen pour le vaincre (du moins le croient-ils) compte tenu de l’immense écart entre sa valeur et les leurs… bien que quasiment tous aussi stupidement  pédant les uns que les autres.

Aucune surprise donc de trouver chez France info TV (gavée avec nos sous, ne cessons jamais de le hurler !) des relents de sectarisme à propos du prétendu silence du candidat évincé (quand tous ont disparu des écrans radars pendant l’été) pour ne pas dire carrément mauvaise foi flagrante, pour affirmer :

Trois mois après la défaite d’Éric Zemmour aux élections législatives dans le Var, son parti Reconquête tient son université d’été dans le nord du département, à Vinon-sur-Verdon. Les Varois retrouvent l’ex-candidat d’extrême-droite, à partir de jeudi 8 septembre, alors qu’ils l’avaient presque oublié.

Omettant juste d’insister sur le fait qu’en coulisse l’équipe s’activait en préparant les statuts du parti, et la liste des candidats membres du Bureau exécutif, lesquels seront présentés aux plus de 129000 adhérents qui les choisiront par deux votes électroniques successifs…

En attendant, les Varois comme les autres citoyens, avaient de quoi patienter avec les éternels potins venimeux des affichés humanistes, travaillant prétendument au bonheur des Français.

https://www.francetvinfo.fr/politique/eric-zemmour/universite-d-ete-de-reconquete-les-electeurs-d-eric-zemmour-croient-toujours-en-lui-a-condition-qu-il-sorte-de-ses-themes-de-predilection_5353324.html

Rien d’étonnant non plus du côté de l’Obs qui, avec sa mauvais foi coutumière, titre à propos de cette université d’été : « Pour sa rentrée, Zemmour rassemble ce qui reste de Reconquête ».

Relancer la machine, fut-elle, à perdre. Avec le polémiste d’extrême droite, le redémarrage post-déroutes électorales ne s’embarrasse pas d’examen de conscience trop poussé, ni de mea culpa. Pour sa vraie rentrée politique, lundi, chez nos confrères de RMC, il a, certes, assuré avoir « douté » et pensé « arrêter » après son double échec cinglant, à la présidentielle et aux législatives, mais l’inventaire s’est arrêté là. S’il a bien concédé des « erreurs ici et là » – « j’y suis pour quelque chose, sans doute » – Eric Zemmour en a surtout profité pour reprendre la petite musique entamée dès l’été : il doit ses défaites aux « médias », dont il dit avoir mesuré la « vigueur destructrice ». Et surtout à la guerre en Ukraine, qui a fait « basculer » la campagne dans « un autre univers », bien différent de ses thèmes de campagne, à savoir le « grand remplacement » et le « grand déclassement ». 7,07 % à la présidentielle et son zéro pointé aux législatives, la faute à pas de chance ?

Ce prétendu journal d’observation et information politique, faisant certainement partie des médias visés par leur « vigueur destructive », rien d’étonnant à sa mesquine réaction… mais on sent bien que la rentrée de celui que les « bonnes âmes » avaient déjà enterré, les agaces profondément… chacun sort donc l’artillerie lourde pour bien marquer les esprits malléables.

https://www.nouvelobs.com/politique/20220908.OBS62903/pour-sa-rentree-zemmour-rassemble-ce-qui-reste-de-reconquete.html

De son côté, Zemmour et ses troupes n’ont pas perdu de temps pour aller se frotter aux habituels caniches de l’info, servant la soupe au grand manitou de l’Elysée, et tentant de le piéger selon leur sale habitude… mission impossible pourtant, pour cause de grandiose déséquilibre entre l’intelligence et la culture de l’un… face à celles quasi inexistantes  des pitbulls du pouvoir, ne sachant que rabâcher leurs éternels poncifs à propos d’une prétendue dangerosité de l’extrême droite (fourre-tout où ils jettent quiconque n’adhère pas à la pensée unique) … uniquement !

https://ripostelaique.com/pour-sa-rentree-mediatique-du-bon-zemmour-face-au-pittbull-apolline.html

A ses détracteurs (y compris chez les Patriotes bon teint) persuadés qu’il n’a pas su tendre la main à MLP, alors que c’est elle qui s’est prétendue offensée et a refusé, je renvoie l’analyse percutante, et tellement aveuglante faite récemment par Jacques Guillemain :

… les défections chez Reconquête sont inévitables. Mais Zemmour raisonne à long terme, entouré de ses plus fidèles lieutenants, persuadés que Reconquête a sa place dans le paysage politique.

À mon avis, il n’a pas tort, puisque Marine s’est définitivement glissée dans le moule européen, synonyme de mondialisme, donc d’inaction face à l’immigration et à l’islamisation de la nation.

Marine est devenue une notable du Système, fort respectable avec ses 89 députés, qu’on n’entend jamais. Mais peu lui importe, elle fera de la politique jusqu’à 90 ans, en restant totalement inutile au pays. Elle n’a aucune intention de renverser la table et de sauver la France du naufrage identitaire. Elle fait carrière…

https://ripostelaique.com/eric-zemmour-a-decide-de-continuer-le-combat-civilisationnel-pour-sauver-la-france.html

Il est effectivement douloureux de constater l’impatience et la cruauté de ceux qui sont roulés dans la farine, depuis des décennies, par les mêmes, que finalement ils réélisent toujours… ou leurs parfaits clones, attendant pourtant un miracle de la part de celui qui a si bien su enflammer les foules depuis un an, alors qu’il n’est qu’un humain, avec ses forces et ses faiblesses, lesquelles comprenent quelques erreurs… pourtant tellement plus dangereuses chez ses adversaires.

Pour son discours de rentrée politique ce dimanche à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), clôturant la première université d’été de son parti, Zemmour a su trouver les mots justes, mais seront-ils bien compris par ceux qui ont un impérieux besoin de critiquer tout ce qui vient de lui ?

Le président de Reconquête a démarré sa prise de parole en indiquant vouloir se tourner vers l’avenir.

 

https://www.dailymotion.com/video/x8dm6d6

« Je ne suis pas là pour parler d’hier mais de demain et même d’après-demain ».

Extraits :

Les discours de certains écologistes n’ont fait que minimiser le savoir-faire des acteurs nucléaires, d’où l’inévitable pénurie d’électricité qui s’annonce… alors que dans les années 1970 la France possédait 58 centrales nucléaires

« Depuis cette époque lointaine, nos cerveaux et nos esprits ont été pris en main par les écologistes qui nous ont expliqué qu’une sorcière du Moyen Âge était beaucoup plus utile qu’un ingénieur dans le nucléaire. Alors, depuis une vingtaine d’années, on a davantage écouté les sorcières que les ingénieurs en nucléaire », a-t-il fait remarquer lors son discours. 

Puis il dénonce que « depuis dix ans les politiciens n’ont juré que par les éoliennes et fait pleuvoir des flots d’argent public sur ces éoliennes ».

Fidèle à son combat contre les idéologies il n’a pas manqué de rappeler leur danger :

« L’idéologie peut prendre mille formes. Socialisme. Communisme. Fascisme ou antifascisme. Antiracisme. Ecologisme. Féminisme. Wokisme. Vivre-ensemblisme. Mais peu importe le nom sous lequel elle se présente. L’idéologie c’est l’aveuglement. C’est ce qui veut penser à notre place. C’est l’extrême déni de la réalitéC’est la négation du réel, la négation de l’Histoire, la négation des peuples, et jusqu’à la négation des sexes »

Sans concession bien évidemment, ce qui lui est reproché, même chez certains patriotes, comme une obsession ; la lutte contre l’islam et le grand remplacement… il n’oublie pas de lier ce sujet avec un de ceux dont nous soulent les féministes de pacotilles, beuglant à chaque nouveau meurtre de femmes… tout en prônant « l’accueil à l’autre » (notamment ceux venus d’ailleurs) … sans même s’apercevoir que beaucoup d’entre eux tiennent souvent une arme blanche (et silencieuse) en main !

https://www.dailymotion.com/video/x8dm4fn

Le meurtre d’une femme n’est aujourd’hui plus un fait divers. C’est un fait politique…

https://www.cnews.fr/france/2022-09-11/eric-zemmour-un-discours-de-rentree-sur-fond-de-securite-et-de-lutte-contre-les

Quels que soient les sujets invoqués, il est certain que certains seront descendus… par beaucoup qui déjà sont incapables de simplement voter convenablement…

Pour ma part, j’estime que c’est encore un beau discours que nous a concocté Éric Zemmour, dans lequel ses positions sont claires et fermes… ce qui nous change agréablement de ceux des girouettes habituelles, à commencer par l’irresponsable qui nous sert de président.

Et en ce qui me concerne, ma totale confiance lui reste acquise, même si je sais parfaitement que les pièges, chausse- trappes, énormes difficultés de toutes formes, ne manqueront pas pour tenter de l’éliminer.

Au nom de la Liberté d’expression

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.