Explosion de viols dans Paris, mais Darmanin traque les Gilets Jaunes!

C’est France Inter (Station de Radio France, donc publique, donc payée avec nos impôts !) qui le dit, et devrait en conséquence normalement être entériné par les petits kapos du pouvoir…

Mais non ; à toute règle il faut une exception ; en voilà donc une, et une belle !

Saisie par huit habitants de la région de Metz, la Cour de cassation a rendu, mi-juin, une décision majeure pour les futurs mouvements sociaux : selon la plus haute juridiction, une personne ne peut se faire verbaliser pour avoir simplement participé à une manifestation non déclarée.

https://www.radiofrance.fr/franceinter/pour-la-cour-de-cassation-participer-a-une-manifestation-non-declaree-n-est-pas-une-infraction-2110097

Cela paraît simple, clair et sans bavure… et pourtant !

Quand on vous dit que décidément nos raclures du pouvoir s’acharnent à inverser les valeurs de la vraie France, mais aussi à contourner certaines décisions juridiques quand elles ne collent pas avec leurs sales desseins…

Démonstration :

Certains citoyens français pourraient en témoigner ; arrêtés par les Forces de l’Ordre (attention ! pas n’importe lesquelles, uniquement celles qui servilement ont choisi d’obéir au pouvoir, jusque dans ses décisions les plus iniques !) …  pour avoir osé se balader un drapeau français à la main… lequel semble devoir s’effacer devant ceux d’Afrique noire et plus encore du Maghreb, notamment les soirs de foot où, que leur équipe (celle d’origine) ait gagné ou perdu… leurs drapeaux sont de sortie… ainsi que les fameuses FDO mais qui regardent ailleurs avec zèle !

En revanche quand il s’agit de traquer les « ennemis personnels du pouvoir » et notamment de son suprême représentant, aussi foireux que fanfaron… à savoir les « Gilets Jaunes » (fourre-tout bien pratique pour y fourrer tous ceux qui gênent cet indigne pouvoir), il n’y a pas photo, comme on dit désormais, le portable à selfies greffé dans une main…

Et même si, d’après France TV Info, une information judiciaire serait ouverte sur les pratiques de Didier Lallement, préfet de Paris en 2019, vis-à-vis des G.J. il semble y avoir « de beaux restes » chez les caniches actuels, dans le traitement des manifs… dès lors qu’ils peuvent baptiser au  passage, Gilets Jaunes certains des participants.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-une-information-judiciaire-ouverte-sur-les-pratiques-de-maintien-de-l-ordre-de-didier-lallement_5349880.html#xtor=AL-85

Pas plus tard que ce samedi, et dûment rapporté par plusieurs médias…

Alors que plusieurs appels à manifester avaient été lancés sur les réseaux sociaux, 103 « gilets jaunes » ont été interpellés, samedi 10 septembre, à Paris, rapporte France Bleu Paris. La plupart se trouvaient dans le secteur de la place de la République, dans le 11e arrondissement. Parmi ces manifestants, 93 ont été interpellés au motif qu’ils participaient à un « groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations », trois pour « dégradations volontaires« trois pour « outrage et rébellion«  et quatre pour « violences à l’encontre des forces de l’ordre« .

N’étant pas présente, il me serait difficile de taxer les FDO d’injuste comportement envers ces manifestants… En revanche il est aveuglant de constater que malheureusement cette rigueur dans leurs interpellations est loin d’être identique lors des manifs, autorisées ou non, des hyper violents et agités Black Blocs, prétendus Antifas (fascistes eux-mêmes !) ou tout autre groupe d’extrême gauchecurieusement protégés par les raclures gouvernementales… martelant des imprécations qui ne seront jamais suivies d’effets véritables !

Vêtus de noir et cagoulés, ils saccagent le mobilier urbain, s’en prennent à des enseignes ou des devantures de banques, affrontent violemment la police.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/violences-qui-sont-vraiment-les-blacks-blocs-en-cinq-questions-1274166

On peut s’étonner, dès lors que certains « gilets jaunes » se sont greffés à un cortège en soutien aux Ukrainiens qui avait été déclaré en préfecture, samedi 10 septembre, à Paris, sur la méthode utilisée par les FDO pour trier le bon grain de l’ivraie… en l’occurrence lesquels parmi les manifestants étaient animés des meilleures intentions, et lesquels étaient forcément susceptibles de vouloir mettre la pagaille, selon les divers motifs relevés avec zèle et précision par tranches de coupables ?…

Vraiment fortiches ces Forces de l’Ordre… on sent bien la main du bouffon Darma-nain là-dedans !

https://francais.rt.com/france/100846-paris-centaine-gilets-jaunes-interpelles-lors-rassemblements-inflation

Ne perdez pas de vue ces informations, en passant au sujet suivant qui, bien que différent, se trouve indéniablement lié à ce qui précède, pour démontrer l’éternel deux poids / deux mesures des saloperies qui osent prétendre agir pour notre bien, quand c’est l’exact contraire !

Actuellement, quel est le plus grand danger pour une femme quand elle se balade dans une rue de Paris (ou d’ailleurs) à pied ou en voiture (les agressions à domicile existant mais ne sont pas le sujet du jour) ???

Ceux qui ont répondu « se tordre la cheville », « se casser un ongle » ou encore « être décoiffée », ont tout faux !

Ce danger c’est LE VIOL, sauvage, violent et rarement puni à la hauteur du crime (*) puisque la plupart du temps commis par des dégénérés de religion islamique, laquelle donne tous les droits aux hommes sur les femmes… et est de plus totalement acceptée par les goujats machistes qui nous gouvernent, pour lesquels l’égalité hommes/femmes se suffit de la sacro-sainte « parité » dans les instances de représentations du citoyen !

(*) Viol commis sur une personne majeure | Service-public.fr

Et malgré les simagrées des mufles précités, mais surtout des foldingues prétendues féministes alors qu’elles sont un véritable fléau pour la majorité des femmes satisfaites de leur nature, de même que de leurs compagnons qui n’ont nullement besoin d’être « déconstruits » pour les rendre heureuses (Sandrine si tu nous lis…), rien n’est réellement fait pour que cela cesse, provoquant donc l’effet inverse : la prolifération des agressions avec viols ou tentatives de viols ce qui est tout aussi traumatisant.

https://rmc.bfmtv.com/replay-emissions/les-grandes-gueules/sandrine-rousseau-vit-avec-un-homme-deconstruit-le-debat-des-grandes-gueules_AV-202109230572.html

Or si chaque violeur était puni avec la rigueur indispensable, à la hauteur de sa sauvagerie, et avec la même cruauté que l’islam diligente lorsqu’il s’agit de punir une femme adultère par exemple… laquelle est considérée comme telle même lorsqu’elle est victime d’un viol… ce qui en dit long sur la dangerosité de cette prétendue religion de machos décérébrés ; nul doute que la véritable explosion de leur nombre, ne serait-ce que dans la capitale, serait rapidement inversée !

Exemple à l’appui, un « fait divers » selon nos indignes dirigeants (renommé « francocide » hier par Zemmour dans son discours de rentrée) rapporté par FDesouche, nous démontre le danger qu’il y a désormais à Paris, d’être  agressée et même violée, sans raison valable, hormis « le bon plaisir » des résidus de fausse-couches qui peuplent nos rues… grâce à l’incurie de nos dirigeants, mais également de la sale collaboration des associations prétendues « humanistes », ne visant en réalité que les appréciables subventions qui leurs sont accordées par les premiers !

Il est 3h50 quand les policiers sont appelés au secours d’une jeune femme qui vient de se faire agresser sur l’avenue Pierre-Mendès-France dans le XIIIe arrondissement de Paris. Les fonctionnaires trouvent la victime en pleurs qui s’est réfugiée dans un bar voisin. Elle explique qu’elle venait de s’installer dans sa Peugeot 206 lorsqu’un inconnu vêtu d’un jean bleu et d’une veste militaire s’est introduit de force dans l’habitacle.

Sans lui laisser le temps de réagir, l’homme l’a étranglée et lui a donné plusieurs coups de poing. Il est parvenu à la violer digitalement avant d’exiger ses clés de voiture et le code de son téléphone. La victime a profité d’un bref moment de répit pour sortir. Elle a fait quelques pas sur le terre-plein central avant d’être rattrapée par son agresseur qui l’a repoussée contre le capot en la frappant de nouveau.

L’homme, de nationalité tchadienne, âgé de 27 ans, sans papier ni domicile, a été placé en garde à vue au commissariat du XIIIe arrondissement après avoir été enfermé dans une cellule de dégrisement car il était sous l’emprise de l’alcool. Il devait être entendu et dans les prochaines quarante-huit heures, le parquet de Paris décidera de la suite à donner à cette procédure.

Aucune surprise sur l’identité de l’agresseur et aucune illusion sur « la suite qui sera donnée à cette procédure » !

On parie ?

https://www.fdesouche.com/2022/09/11/paris-une-jeune-femme-battue-etranglee-et-violee-par-un-clandestin-tchadien-de-27-ans-qui-sest-introduit-dans-la-voiture-de-sa-victime/

https://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-une-jeune-femme-battue-et-violee-dans-sa-voiture-par-un-sdf-11-09-2022-3L5XZ2ISUBGQDACFQB3KAB7G5A.php

Pour ceux qui ne sont toujours pas convaincus de la gravité de la situation, préférant voir dans les infos des diligents lanceurs d’alertes, uniquement de vilains « complotistes », penchez-vous sur ces quelques articles, rien que sur FDesouche… et surtout priez pour qu’aucune de vos proches ou connaissances ne se retrouve un jour dans cette écœurante rubrique !

L’homme de 45 ans suspecté d’avoir violé une jeune femme de 18 ans dans sa camionnette blanche, mercredi 24 août dans le 13e arrondissement de Paris, a été remis en liberté, a appris Le Figaro du parquet de Paris. Sa garde à vue a été levée mais l’enquête, confiée au 3e district de police judiciaire (3e DPJ), se poursuit néanmoins en préliminaire.

Lui laissant tout loisir de se fondre dans la foule des tordus qui pullulent en toute quiétude un peu partout sur notre territoire !

https://www.fdesouche.com/2022/09/11/paris-une-jeune-femme-de-18-ans-violee-dans-une-camionnette -par-karim-k-defavorablement-connu-des-forces-de-lordre-pour-des-faits-dagression-sexuelle-la-victime-a-ete-retrouvee-nue-en-ple/

Un homme de 19 ans a été arrêté dans la nuit de vendredi à ce samedi à Paris. Il est soupçonné d’avoir violé une touriste philippine rencontrée sur les pelouses près de la tour Eiffel. Il a été repéré par les forces de l’ordre moins de 24 heures après les faits.

D’origine africaine… ça ne surprend plus vraiment, mais il paraît que c’est raciste de le souligner !

https://www.fdesouche.com/2022/09/10/paris-un-homme-dorigine-africaine-interpelle-dans-un-restaurant-otacos-apres-le-viol-dune-touriste-quil-a-abordee-sur-le-champ-de-mars/

Un homme soupçonné d’avoir violé une jeune femme à son domicile de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) a été placé en garde à vue mercredi. Il s’agirait d’un Algérien sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Question qui brûle les lèvres : mais qu’est-ce qu’il foutait encore ici malgré une obligation de quitter le territoire français depuis le 5 décembre 2021…  Il semblerait également qu’une précédente OQTF le visait depuis mars 2021, mais sous une autre identité.

https://www.fdesouche.com/2022/09/09/maisons-alfort-94-une-jeune-femme-de-19-ans-violee-chez-elle-sous-la-menace-dun-couteau-par-un-cambrioleur-la-victime-totalement-traumatisee/

Digne mais fortement marquée, elle veut désormais comprendre quels ont été les dysfonctionnements qui ont permis la commission de cette agression. Une employée de 34 ans a porté plainte au début du mois d’août après avoir été agressée sexuellement par un détenu de la prison de la Santé dans le 14e arrondissement de Paris, a appris BFMTV.com de sources concordantes, confirmant des informations du Parisien.

Même en prison, les employées féminines ne sont pas à l’abri puisque, semble-t-il, le laxisme y règne également quant à la surveillance d’un incarcéré pour viol !

https://www.fdesouche.com/2022/09/08/paris-un-detenu-mis-en-examen-pour-tentative-de-viol-et-agression-sexuelle-sur-une-employee-de-la-prison-de-la-sante-la-victime-qui-etait-dans-la-buanderie-deplore-quelle-ait-pu-se-retrouver-se/

Vous remarquerez quasiment chaque fois la formule « soupçonné » … car il semblerait que le témoignage des victimes soit sujet à caution… histoire de bien préserver les droits des auteurs de crime en ne les accusant pas sans preuve… laquelle est pourtant souvent aisément trouvable en procédant immédiatement à un test ADN puisque ce genre de violeur ne pense pas à « se protéger » !

Et l’on s’étonne que des policiers se suicident, des victimes se suicident, devant la lenteur et souvent la fumisterie des jugements rendus… ce qui ultime scandale, vaudra une augmentation mensuelle de 1000 euros aux magistrats de l’ordre judiciaire, jusqu’ici payés moins que les magistrats de l’ordre administratif… selon le bon vouloir du Garde des Sceaux !

A comparer avec les minables 4% récemment consentis aux retraites du citoyen lambda… et aux salaires du privé, de plus en plus tirés par le bas… grâce précisément à cette manne de travailleurs immigrés (ceux qui ne veulent pas bosser ayant droit aux scandaleuses aides sociales, en provenance directe des contribuables !).

https://www.courrier-picard.fr/id341147/article/2022-09-12/une-augmentation-de-salaire-de-1000-euros-brut-par-mois-pour-les-juges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.