Carnoules : Le Général Christian Piquemal donne une magnifique leçon d’amour de la France

Le Général de corps d’armée Christian Piquemal, de la promotion 1960/1962 de l’École Spéciale Militaire de Saint Cyr, s’est exprimé ce samedi 21 mai devant 150 amoureux de la France réunis sur un domaine viticole varois près de Carnoules.

Durant une quarantaine de minutes, il leur a tenu un discours énergique, souverainiste et patriote. Sa vision de l’état d’envahissement, d’ensauvagement et de délitement de la France est responsable, précise, lucide, objective. Son raisonnement est argumenté, démontré et implacable.

Réputé charismatique, intelligent, brillant et pétri de valeurs, il a confirmé son esprit bien fait, sa grande culture et sa capacité à contextualiser avec de solides repères historiques.

Le Général Christian Piquemal a su donner à son auditoire une magnifique et très rare leçon d’amour de la France. Soucieux du destin français, et du respect de la souveraineté du peuple, il a rappelé le besoin d’union indispensable mais aussi de résistance dans un discours très attendu et de vérité qui fera longtemps référence.

Christian Piquemal a servi essentiellement à la Légion étrangère et chez les parachutistes au 2e REP, au 9e RCP et au 3e REI. Ingénieur SUPELEC, ingénieur en génie atomique, professeur à l’Ecole de guerre, il a été membre du Cabinet du Premier ministre de 1989 à 1992. Breveté de l’Enseignement militaire supérieur, du Centre des Hautes Études Militaires et auditeur à l’Institut des Hautes Etudes de la Défense nationale, il a terminé sa carrière comme commandant de la Légion étrangère de 1994 à fin 1999. Il a été président de l’Union Nationale des Parachutistes de 2004 à 2014. Il préside actuellement le Cercle des Patriotes-Souverainistes depuis 2015.

Les 150 invités ont beaucoup apprécié le cri du cœur à la France de ce patriote infiniment respectable, au milieu du superbe vignoble varois.

Allocution du Général à Carnoules

Source: presseagence.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.