Rambouillet, une « CPF » fait couler le sang français : stop ou encore ?

Partager

À Rambouillet, en début d’après-midi ce vendredi, une fonctionnaire de police a été sauvagement assassinée au commissariat de police.

Commissariat de Rambouillet (78) : Stéphanie, une policière morte égorgée au cri de « Allah Akbar » par Djamel G., un Tunisien arrivé en France illégalement en 2009 et régularisé en 2019 (MàJ) – Fdesouche

Et par qui ?… Par un homme d’origine tunisienne inconnu des services de police. Cet homme est entré dans le commissariat muni d’un couteau et a agressé la fonctionnaire, âgée de 49 ans, à la gorge, avant de crier « Allah akbar », selon plusieurs sources policières. Ce qu’ils appellent une “chance pour la France”, un CPF.

Le parquet antiterroriste a été saisi. C’est heureux, car trop souvent on camoufle ces faits sous des appellations mensongères et biscornues permettant à l’agresseur d’échapper à la sanction.

La policière a succombé à ses graves blessures et l’assaillant est décédé après avoir été blessé par arme à feu lors de son interpellation.

La victime était une mère de famille de deux enfants qui se prénommait Stéphanie.

L’agresseur, un Tunisien du nom de Djamel G., était arrivé en France illégalement en 2009 et avait été régularisé en 2019. Il était chauffeur-livreur et habitait le Val-de-Marne. Il avait une carte de séjour temporaire valable jusqu’en décembre 2021.

Naturellement Choupinet Ier et Castex y sont allés de leurs phrases creuses et mensongères, Narcissius assurant que « la Nation est aux côtés de sa famille, de ses collègues et des forces de l’ordre, du combat engagé contre le terrorisme nous ne céderons rien ». Comment le champion du « en même temps » et du nullissime « penser printemps » peut-il se moquer de nous à ce point, alors que nous n’avons jamais accueilli autant de sans-papiers, de clandestins, de personnes carrément hostiles à la France ?

On annonce que la sécurité sera renforcée devant les commissariats. Il serait temps ! Ce sont eux qui doivent être sécurisés, et non les mosquées, qui ne risquent strictement rien de la part des adeptes de la grande RATP (religion d’amour, de tolérance et de paix… mots de la doxa qui laissent « en même temps » amers et rêveurs.)

Marine Le Pen quant à elle s’est demandé « comment un homme qui est resté clandestin pendant dix ans a pu être régularisé et pourquoi » ?

Les clandestins et autres migrants illégaux finissent à 99,9 % par être régularisés, on le sait.

Des associations multiples et l’Église catholique y travaillent sans relâche. Annonce à la fin de la messe entendue par un proche dimanche dernier : « quelle tristesse, untel n’a pas obtenu son droit d’asile et il va retourner à la rue » retourner à la rue, Madame, ce qui lui permettra de continuer à faire des siennes et à essayer de vous attendrir, alors qu’il devrait être mis dans le premier avion en partance pour son pays, si possible avec un bon coup de pied dans l’arrière-train ?…

Stéphane Ravier a tweeté : « ce clandestin tunisien jamais expulsé mais régularisé, remercie la France en égorgeant une policière de 49 ans. Encore une chance pour la France qui fait couler le sang français. La suicidaire politique d’immigration, stop ou encore ? »

Le parquet antiterroriste est saisi, mais trop tard. Sur France info à 18 h 45, un innommable journaleux disait du tueur : « et pourtant cette policière ne le menaçait pas. » Comme si le tueur avait été en légitime défense.

Il est absolument scandaleux et irresponsable de supposer que les policiers passent leur temps à agresser tout le monde. D’abord parce que c’est totalement faux, ensuite parce que cela peut donner des idées d’attentat à des esprits faibles.

Il serait temps de donner un grand tour de vis dans cette immigration illégale incontrôlée et devenue incontrôlable. Mais comment faire, alors qu’une cour d’appel s’est permis d’acquitter l’indéboulonnable Cédric Herrou, sauveur des migrants, au motif que son action était « fraternelle » ? La fraternité a bon dos.

Et on accueille au nom de la fraternité des gens prêts à dégainer leur couteau. Ce sont des fratricides. Mais nous devons gentiment et docilement leur tendre notre cou sans faire de vagues, au nom des droits de l’homme.

Tout cela va finir très mal.

Sophie Durand

A propos de l'auteur

3.3 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laetizia GRAZIANI
5 mois il y a

A l’attention du général Christian Piquemal

Un article du Huffington Post sur l’appel du colonel Fabre-Bernadac que vous avez co-signé, indique que parmi les signataires se trouveraient des « militaires radiés de l’armée pour sympathies nazies »
Cf capture d’écran ci-jointe du Huff. Post avec le lien en vert de l’article sur les militaires pro-nazis assimilés à vos co-signataires.
Or rien ne prouve qu’un seul de ces militaires se soit trouvé parmi les signataires.
Je vous suggère donc de voir avec le colonel Fabre-Bernadac s’il y aurait matière à porter plainte pour insulte publique, calomnie. C’est toujours utile de rappeler aux medias les règles de déontologie. Car les medias font la guerre aux patriotes.

Si vous jugez utile de les poursuivre il est préférable de ne PAS publier mon commentaire, qui pourrait mettre la puce à l’oreille du Huff Post. « Ne pas fournir d’information à ses adversaires ».

Bien à vous.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/cette-tribune-dex-generaux-dans-valeurs-actuelles-fait-jubiler-lextreme-droite-la-gauche-scandalisee_fr_60840932e4b0ccb91c249a7f

huff post calomnies.JPG
Dernière modification le 5 mois il y a par Laetizia GRAZIANI
MARRITI
5 mois il y a
Répondre à  Laetizia GRAZIANI

MERCI Laetitia. Tout comme vous, je donne les vrais infos aux USA via leurs sites de patriotes. Si chaque fourmi fait son travail, nous allons tous aller mieux. Nous allons construire un monde meilleur. Avec vous tous, patriotes..

You may also like these