Malaise sur BFM : Jean Lasalle vide son sac sur les milliardaires propriétaires des grands médias

Jean Lassalle s’en est pris à Apolline de Malherbe et plus largement aux journalistes français, qu’il accuse de pourrir la campagne présidentielle.

« Emmanuel Macron va de toute façon gagner cette élection. Avec tous les appuis qu’il a, il ne peut pas perdre. Il a Patrick Drahi (propriétaire de BFM TV), que vous connaissez bien… Il a Bernard Arnaud, « Le Parisien », « Les Echos »… », a-t-il commencé. Apolline de Malherbe va alors lui demander si l’actuel Président de la République est « le candidat des médias ». Face à cette interrogation, Jean Lassalle va alors répondre en évoquant… le parcours de son interlocutrice. « Il n’a pas été élu par les médias, je suis assez grand et vous avez un master de sociologie politique. Vous êtes une littéraire de haut-rang, très appréciée. Je m’intéresse un peu à vous, car je souhaiterais savoir si ça vous gêne de poser des questions essentielles et de ne vous en poser aucune », a-t-il lancé.

« Cette campagne présidentielle est pourrie, pour une fois pas par les politiques parce qu’on savait qu’ils étaient d’une lâcheté crasse. Mais on ne savait pas que les journalistes l’étaient autant. Ils sont lâches », a-t-il lâché.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.