NON aux ZFE, les villes interdites à un conducteur sur deux !

La colère monte.

Depuis le 1er janvier, la chasse aux automobilistes est ouverte et les amendes commencent à tomber.

En réponse, partout en France, nos militants se mobilisent sur le terrain pour défendre le droit des Français de circuler avec leur voiture.

Déjà plus de 32 000 signataires s’opposent aux ZFE et en dénoncent le scandale sur les réseaux sociaux avec #NONauxZFE.

Continuez la mobilisation en faisant signer et en transférant le lien de la pétition ci-dessous !

NON aux ZFE, les villes interdites à un conducteur sur deux ! Signez la pétition !

Le gouvernement veut interdire l’accès des métropoles à près de la moitié des conducteurs français.
C’est une véritable bombe sociale à retardement, car la plupart des Français ne le savent pas encore…

C’est déjà le cas dans les métropoles de Grenoble, Lyon, Nice, Paris, Reims, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg et Toulouse…
Et ça le sera très bientôt autour d’Aix et Marseille, Toulon, Montpellier et Bordeaux.
Puis dans 43 agglomérations, partout en France !

Cette bombe sociale n’a pas encore explosé simplement parce que les amendes ne sont pas encore arrivées dans les boîtes aux lettres.

Les ZFE, « Zones à faibles émissions », ont commencé à frapper les Parisiens en 2015.
Ceux qui roulent à vélo ou prennent le métro, et qui ne partent pas en weekend, n’ont sans doute pas vu la différence.

Si vous laissez faire sans rien dire, les cascades de conséquences seront gigantesques et vont plonger la France dans une crise plus grave que celle des Gilets Jaunes.

  • Vous devrez peut-être mettre votre voiture à la casse, même si elle roule bien, et faire un emprunt pour en acheter une électrique. Si vous êtes trop pauvre, tant pis pour vous !
  • Imaginez la colère légitime que va ressentir un Français sur deux : impossible pour eux d’aller voir leur famille ou leurs amis, d’aller au resto ou au ciné, s’ils sont en ZFE…
  • Les déserts médicaux étant de plus en plus vastes, ils ne pourront même plus consulter un spécialiste pour se soigner…
  • Les entreprises vont devoir faire monter les prix pour essuyer les nouvelles charges ou mettre la clé sous la porte…
  • Beaucoup d’artisans ne pourront plus aller dans les métropoles (vous voyez souvent un plombier prendre le métro ou le bus ?)…
  • Pour traverser la France, il faudra contourner ces grandes zones d’exclusion et doubler les trajets, alors que les prix de l’essence explosent…

N’envisagez pas de braver l’interdiction : les contrôles automatiques seront réalisés par des caméras !
Résultat : vous pourrez vous retrouver avec des dizaines d’amendes surprises, comme ce chauffeur routier français qui est passé pas loin de Londres et qui a récolté 333 amendes en quinze jours !

Signez la pétition maintenant pour exiger du gouvernement de supprimer immédiatement ces ZFE, véritables Zones dont la moitié des Français sont exclus. Cliquez sur le bouton ci-dessous :

La ZFE est une mesure anti-sociale par nature :

  • Elle touche essentiellement les ménages modestes et les artisans, qui n’ont pas les moyens d’avoir un véhicule plus récent.
  • Elle pénalise également la valeur à la revente (en occasion) de ces véhicules. L’Etat et les collectivités concernées organisent l’obsolescence programmée des véhicules avec ce type de mesure.

La ZFE est une mesure injuste car elle conduit à exclure des centres-villes les moins favorisés et les Français vivant en banlieue :

  • C’est un péage urbain qui ne dit pas son nom.
  • En 2021, 278 000 véhicules sont concernés par des interdictions de circulation mais ce nombre devrait exploser à près de 800 000 véhicules interdits d’ici fin 2022. Cette exclusion au nom de l’environnement devient abusive.

Vous le voyez, ces ZFE sont en fait des « Zones Français Exclus » !

Signez la pétition et alertez les Français autour de vous en leur partageant !

Pour la Reconquête!

Diane Ouvry
Porte-parole de Reconquête!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *