Défendre un peuple qui veut se suicider ? Réflexion faite c’est non !

On ne peut sauver un peuple qui veut se suicider.

Hier soir, Eric Zemmour a décidé de poursuivre le combat et nous avons salué son courage et sa détermination. J’ai même dit qu’il fallait se battre à ses côtés.

Mais j’avoue que ce matin, c’est la colère qui l’emporte et  j’en veux au peuple français, qui ne mérite pas d’être sauvé contre son gré. Après tout, s’il veut que la France crève de l’immigration, c’est son droit. S’il se fout de l’avenir de ses enfants, c’est son droit.

Car force est de constater que ce scrutin est absolument consternant et a de quoi décourager les caractères les mieux trempés. De quoi se demander si tous ces chiffres ne sont pas truqués. Réunir 100 000 personnes au Trocadéro et faire 7 % quinze jours plus tard, c’est impossible.

Voilà maintenant plus de 40 ans que JMLP tire la sonnette d’alarme en criant « La Patrie en danger », mais les Français n’ont toujours pas compris que leur pays se libanise à grande vitesse et va disparaitre à jamais dans le tourbillon mondialiste, en sombrant dans des violences interethniques et interconfessionnelles des plus sanglantes.

Et le pire est que les jeunes générations sont encore plus aveugles et inconscientes que leurs aînés.

Au vu des résultats sidérants de cette élection présidentielle, il est clair que le peuple français devient de plus en plus immature et incohérent dans ses choix politiques. Jugez plutôt :

Les Français sont 75 % à ne plus vouloir d’immigration ni d’islam, mais c’est Mélenchon, l’immigrationniste et l’islamophile le plus acharné, qui fait un tabac dans les urnes, avec 2,5 points de plus qu’en 2017 !

Dans certaines villes, grâce au vote immigré, Mélenchon a dépassé  les 30 % !. Encore huit jours de campagne et il était au deuxième tour de l’élection, devant Marine.

De plus, la gauche et les Verts totalisent plus de 33 % des voix, un vote totalement immigrationniste, malgré le naufrage avéré de la politique mondialiste et malgré le ratage absolu de l’intégration.

Les Français ne veulent surtout pas d’un remake de 2017, mais ils plébiscitent Macron et Marine, le premier améliorant son score de 3,6 points par rapport à 2017 et Marine faisant 2 points de mieux également.

Les Français adhèrent à 70 % aux idées de Zemmour,  mais ils lui accordent royalement 7 % dans les urnes !

Les Français sont 84 % à ne plus vouloir de Macron, selon un sondage récent aussitôt retiré de la toile, mais ils le portent  en tête avec 28 % des voix, soit 3,6 points de plus qu’en 2017.

Et tous les sondages d’opinion sur les problèmes de société sont du même tonneau.

Plus les Français se plaignent de l’insécurité, du déclassement social, de l’appauvrissement du pays et du déclin inexorable de la France dans le monde, et plus ils reconduisent ceux qui sont responsables à 100 % du désastre.

Les 3/4 des jeunes musulmans placent la charia au dessus de la loi républicaine, et les Français n’y voient rien à redire. Ils ne vont plus à l’église mais réclament des mosquées ? Avec Macron, ils vont en avoir !

Il n’y a donc rien à faire contre un tel masochisme. Plus les Français pleurent sur leur sort et plus ils en redemandent.

Comprenne qui pourra. Ce peuple qui a rayonné sur le monde, n’a visiblement plus envie de vivre. Et il défend l’Ukraine avant de se protéger lui-même du Grand Remplacement.

En tout cas, plus RL se bat pour lui ouvrir les yeux et pour l’ informer de ce que les mondialistes lui cachent, plus on se défonce pour dénoncer les ravages de l’immigration de masse et pour l’ alerter sur la menace existentielle de l’islam conquérant, et plus le peuple français a peur de voter pour ceux qui ambitionnent de renverser la table.

Le programme d’Eric Zemmour est tout simplement exceptionnel et le seul véritablement à la hauteur du danger. Un programme courageux, qui nécessite une volonté et une détermination sans faille. Eric est l’homme de la situation, le seul.

Mais les Français n’ont rien compris. Accorder 7 % à Zemmour, c’est profondément injuste et même indécent, compte tenu de l’immense travail accompli par notre champion de l’identité gauloise et par ses équipes.

Ce vote révèle en fait l’extrême immaturité politique du peuple français, incapable de voir qu’il est en train de se suicider et qu’il va tout simplement disparaitre.

Il n’y a rien à faire pour sauver un peuple qui veut se suicider.

Accorder 28 % à Macron, le président le plus détesté de la Ve République, et seulement 7 % au patriote le plus sincère et désintéressé depuis de Gaulle, c’est tout simplement inexplicable pour moi.

Par conséquent, je n’ai plus l’intention de m’investir dans un combat inutile et perdu d’avance, contre la volonté du peuple français, qui vient de  voter pour davantage d’immigration, davantage d’islam, davantage d’insécurité, davantage de précarité. Il veut Macron, il l’aura.

Pour ma part, j’écrirai sur la géopolitique, l’économie, ou bien j’alimenterai la rubrique des chiens écrasés. Des sujets qui n’intéressent personne, mais peu importe.

Et  jusqu’au 24 avril, je n’écrirai pas un seul article sur la politique, ni pour ni contre Marine. Ca ne servirait à rien.

Je n’ai pas encore décidé de ce que je ferai pour le second tour. Voter Marine, voter blanc ou m’abstenir, peu importe. J’ai la conviction que Macron, le fossoyeur de la nation, va gagner cette élection. Un verdict que j’accepterai avec fatalisme.

Puisque la volonté du peuple, aussi idiot soit-il, est souveraine !

Et dans cinq ans, nous aurons encore un président immigrationniste, car c’est le vote immigré de plus en plus décisif, qui va devenir le faiseur de roi. 2022 était le point de non retour. Les Français ne l’ont pas compris.

Ils vont très vite en payer le prix fort, car tout va empirer dans des proportions qu’ils ne soupçonnent même pas.

Comme disait JMLP à propos de l’immigration, il y a bien longtemps : « Vous n’avez encore rien vu » !

Jacques Guillemain

One thought on “Défendre un peuple qui veut se suicider ? Réflexion faite c’est non !

  1. Bonjour
    Vous dites « Car force est de constater que ce scrutin est absolument consternant et a de quoi décourager les caractères les mieux trempés. De quoi se demander si tous ces chiffres ne sont pas truqués. Réunir 100 000 personnes au Trocadéro et faire 7 % quinze jours plus tard, c’est impossible. »
    Cette phrase explique peut être tout , le peuple a t il été trompé , là est la question , je le pense fortement ,mais comment faire opposition à cette oligarchie qui a les manettes de la manipulation ?
    Respect et courage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.