Ces images de Boutcha ne montrent pas des « faux cadavres » qui bougent

Les images de cadavres qui jonchent les rues de Boutcha, près de Kiev, après le départ des troupes russes, ont fait le tour du monde. Les autorités ukrainiennes dénoncent un « massacre de civils ». Moscou, sans surprise, dément et parle de mise en scène. L’ambassadeur adjoint de la Russie auprès de l’ONU, la télévision d’Etat russe et des internautes pro-Poutine affirment même que les personnes gisant au sol sont encore vivantes et qu’on peut les voir bouger, ce qui est faux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.