Incroyable, là ce n’est pas un sondage fait par le gendre Micron

Voir le sondage qu’a proposé sur sa page web RTL, là on n’est pas sur un sondage de 1000 personnes choisies soit dans la rue au visuel et en fonction de certains critères la plupart du temps subjectifs en fonction de la demande du client (payeur avec notre argent public ), ou par téléphone sur un panel soigneusement choisi et suivi.

Voir donc la photo jointe.

Alors que toute la presse s’empresse d’annoncer que le chef de guerre Macron écrase ses concurrents et dépasse désormais 30 % des intentions de vote, on apprend qu’un autre sondage, proposé par RTL et extrêmement défavorable au chef de l’État, a été purement et simplement enterré.

https://nouvelles-dujour.com/un-sondage-defavorable-a-emmanuel-macron-supprime-par-rtl-rt-en-francais/

Décision de RTL ou censure de l’Élysée ? Macron nous ferait-il du Poutine en censurant les informations qui dérangent ?

Après l’interdiction des sites Russia Today et Sputnik, il faut s’attendre au pire.

Que disait ce sondage si offensant envers l’hôte de l’Élysée ?

Sur les 42 000 sondés, 84 % ne souhaitent pas la réélection d’Emmanuel Macron ! Énorme !

Ce chiffre est très significatif quand on sait que la plupart des sondages s’effectuent sur des échantillons de 1000 à 3000 personnes interrogées. Un panel de 42 000 sondés, c’est donc très parlant.

De nombreux internautes et certains politiques ont réagi au retrait de cette étude par RTL.

Pour la journaliste Aude Lancelin, « Franchement, ce serait grave d’apprendre que ce sondage défavorable au grand chef et général en chef des armées Micron 1er a été supprimé »

Pour l’avocat François Couilbault, « L’enquête a été supprimée. La désinformation est devenue la règle, puisqu’il y a cinq ans les médias choisissaient leur candidat »

Pour Julien Aubert, « Les 42 000 électeurs apprécieront la décision de RTL »

Pour la vice-présidente LR du Grand-Est, Valérie Debord, « Pourquoi ce tweet a-t-il été supprimé ? »

Pour Florian Philippot, « Quand 84 % des sondés disent ne pas vouloir la réélection de Macron, le sondage est du coup supprimé par RTL ! On se demande pourquoi »

Mais ce n’est pas tout.

Sur un autre sondage RTL concernant 20 500 personnes interrogées, le résultat est pire : 91 % des sondés sont opposés à sa réélection !

Voir la 2ème photo jointe.

Quant à l’entrée en campagne d’Emmanuel Macron, elle n’enchante pas les foules.

Un sondage du Figaro nous apprend que sur 31 000 personnes interrogées, 90 % disent ne pas être convaincues par « La lettre aux Français » d’Emmanuel Macron.

Et pour terminer, le lien ci-dessous est inaccessible.

https://francais.rt.com/france/96699-signer-petition-non-interdiction-rt-france-oui-droit-information

Nous vivons bien dans une dictature de la pensée puisque la liberté d’information n’est plus respectée.

Conclusion

Ces chiffres prouvent que tous les sondages des instituts sont truqués et que rien ne prouve que Macron sera réélu.

La presse tente de le propulser au sommet, en tant que chef de guerre protégeant le peuple français, mais cette illusion n’est qu’un mirage qui ne tardera pas à se dissiper.

Guerre en Ukraine ou pas, le bilan de Macron reste une catastrophe économique, sociale et identitaire qui nous mène au chaos.

Macron n’a rien obtenu de Poutine. N’en faisons pas un médiateur hors pair qui a ramené la paix.

Beaucoup de gesticulations martiales qui font sourire Poutine.

La guerre se poursuit, sans que Macron ni personne ne puisse freiner l’ours du Kremlin dans son entreprise.

La guerre en Ukraine ne doit pas faire oublier que Macron a détruit notre pays, déclassé de la 5e à la 7e place.

Il a ouvert les frontières comme jamais, il a laissé le pays s’islamiser au point de perdre le contrôle de la situation dans des zones entières, il a abandonné les Français à la violence de rue, il a massacré notre industrie et notre agriculture au nom de la mondialisation heureuse, il a porté la dette à 3000 milliards et le déficit commercial bat des records historiques, il a laissé s’effondrer le niveau scolaire, il a appauvri le système hospitalier etc.

Chaque Français, bébés compris, est endetté de 45 000 euros, soit 180 000 euros pour une famille de quatre.

Jamais quinquennat ne fut aussi catastrophique.

Par conséquent, le 10 avril, chaque citoyen devra se souvenir qu’il vote pour l’avenir de la France et de ses enfants, pas pour celui de l’Ukraine.

Les Français veulent-ils encore plus d’immigration, encore plus d’islam, encore plus d’insécurité, encore plus de pauvres, encore plus de dettes et de déficits ?

Telle est la seule et vraie question à se poser devant les urnes.

Enfin, rappelons que l’Intelligence artificielle donne toujours Zemmour au second tour au 6 mars, en potentiel électoral.

Macron 24 % – Zemmour 20 % – Marine 16,1 % – Mélenchon 11 % – Pécresse 7,3 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.