Macron fait remettre le drapeau européen sous l’Arc de Triomphe malgré la polémique

A nouveau déployé sous le monument parisien à l’occasion du sommet de Versailles, le drapeau de l’Union européenne a déclenché une deuxième vague de critiques contre ce choix d’Emmanuel Macron de la part de candidats et personnalités de droite.

Emmanuel Macron persiste et signe : le drapeau européen a été de nouveau déployé le 10 mars sous l’Arc de Triomphe à l’occasion du sommet de l’UE de Versailles, malgré la polémique provoquée par sa première installation le 31 décembre pour célébrer la présidence française du Conseil de l’UE. Si l’Elysée a indiqué que le drapeau bleu étoilé devait flotter jusqu’à la fin du sommet le 11 mars, cela n’a pas empêché une pluie de critiques sur le président candidat.

«Nouvelle indignité d’Emmanuel Macron», a condamné Nicolas Dupond-Aignan, ajoutant : «Nos soldats sont morts pour la France et le drapeau tricolore les honore ! Y substituer celui de l’Union européenne est un outrage, une offense à la mémoire de nos valeureux sacrifiés.»

Dans le même registre, le candidat de Reconquête! Eric Zemmour a affirmé qu’«Emmanuel Macron aime humilier la nation française. La preuve : il récidive.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.