Affaires criminelles 62 Pas-de-Calais

<<Retour à la carte

Année  1961-1993-Affaire Sydor             

Meurtre de sa femme près de Lens en 1961, enlèvement viol et assassinat de Jessica Blanc, 7 ans, à Vacheresse le 25 juillet 1993 par Michel Sydor. « Le légionnaire »

Année  1972-Affaire de Bruay-en-Artois

Assassinat de Brigitte Dewèvre, seize ans, le 6 avril 1972. Des militants d’extrême gauche profitent de l’appartenance à la bourgeoisie de deux suspects mis en cause pour transformer cette affaire en symbole de la lutte des classes dans une région touchée alors par la fermeture des mines de charbon, mais les deux suspects sont finalement libérés, faute de preuves.

Année  1997-Affaire des frères Jourdain

Le 11 février 1997 au Portel, kidnappings, viols et séquestration suivi de meurtre de quatre jeunes filles alors qu’elles se rendent au carnaval par Jean-Michel et Jean-Louis Jourdain. Jean-Michel Jourdain est condamné le 27 octobre 2000 à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans, Jean-Louis Jourdain à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 20 ans par les assises du Pas-de-Calais. Jean-Louis Jourdain meurt en détention le 9 mars 2019 après 21 ans de détention.

Année  2001-Affaire d’Outreau

Abus sexuel sur mineurs. L’affaire, qui démarre en février 2001, débouchera sur la reconnaissance de l’innocence de la majorité des accusés. L’affaire, qui débouche sur un constat d’erreur judiciaire, donne l’occasion de souligner certains dysfonctionnements de la justice. Elle inspire notamment un film, sorti en 2011.

Année  2001-Affaire Éric Calers

Assassinat d’Éric Calers, ouvrier cristallier, 40 ans, le 2 novembre 2001 abattu devant chez lui à Busnes. Un non-lieu a été prononcé pour cette affaire par les assises du Pas-de-Calais.

Année  2003-Affaire Matis

Meurtre de Monique Lejeune à Coulogne le 7 février 2003 par Béatrice Matis, une ancienne compagne de son mari Claude. Béatrice Matis est condamnée le 27 janvier 2012 en appel à 15 ans de réclusion criminelle sans période de sûreté par les assises du Nord.

Année  2003-Affaire Vincent Humbert

Mort de Vincent Humbert, pompier de 19 ans, devenu tétraplégique, aveugle et muet, après un grave accident de la route en 2000, des suites d’une injection de pentobarbital de sodium effectuée par sa mère Marie Humbert avec l’aide d’un médecin, le Dr Chaussoy, le 24 septembre 2003. La « loi Vincent Humbert » est votée dans le but de dépénaliser l’exception du suicide médicalement assisté en France. Sa mère meurt à 63 ans des suites d’une longue maladie le 5 août 2018.

Année  2015-Affaire de la petite Chloé

Le 15 avril 2015 à Calais, viol et meurtre de Chloé Ansel, 9 ans, dans un bois par Zbigniew Huminski, ouvrier polonais. Zbigniew Huminski, l’auteur des faits, se suicide avant son procès le 14 mai 2017.

Année  2015-Attentat du train Thalys

 Le 21 août 2015 à Oignies, Ayoub El Khazzani tente de perpétrer un attentat à bord d’un TGV reliant Amsterdam à Paris. Ayoub El Khazzani est condamné le 17 décembre 2020 à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans par les assisses de Paris.

<<Retour à la carte