Affaires criminelles 57 Moselle

<<Retour à la carte

Année  1943- Affaire Moulin

Jean Moulin, haut fonctionnaire et résistant français, fut torturé par le chef de la Gestapo de Lyon, Klaus Barbie, avant de mourir de ses blessures dans le train qui le transporte en Allemagne peu avant le passage de la frontière. Période de la Seconde Guerre mondiale. La date officielle de sa mort le 8 juillet 1943, laisse planer un doute.  Le lendemain, le corps d’« un ressortissant français décédé en territoire allemand » — présumé être Jean Moulin — est rapatrié à Paris, gare de l’Est et aussitôt incinéré, et l’urne transférée au Panthéon ne contient que les « cendres présumées du décédé ». Son tortionnaire, Klaus Barbie, mourra en prison près de 50 ans plus tard.

Année  1967-Affaire Volz

Viol et meurtre de Solange Kintzinger, 9 ans, le 13 mars 1967 à Basse-Yutz par Günther Volz.

Année  1986-Double meurtre de Montigny-lès-Metz

Meurtre de deux enfants, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, le 28 septembre 1986 à Montigny-lès-Metz. Patrick Dils, d’abord reconnu coupable du crime et emprisonné plusieurs années, est finalement acquitté lors d’un second procés, l’erreur judiciaire ayant été reconnue. Le tueur en série Francis Heaulme est condamné à une peine de réclusion criminelle à perpétuité le 17 mai 2017 pour le meurtre des deux enfants.

Année  2001-Affaire Krauth

Viol, meurtre et incinération de Karine Schaaff, 16 ans, le 22 juillet 2001 à Bitche par Stéphane Krauth avec la complicité de sa compagne Péroline Garino.

<<Retour à la carte