Affaires criminelles 32 Gers

<<Retour à la carte

Année 1961-Affaire de Gaston et Fernand Carté

Il y a 43 ans, aux assises du Gers, on jugeait l’assassinat de Gaston et Fernand Carté. Le drame s’est passé au retour du marché aux bestiaux de Rabastens-de-Bigorre. La famille Carté, depuis plusieurs générations, est honorablement connue à Fleurance. Gaston Carté, le père de Fernand et Robert, a appris son métier avec son père et son grand-père. C’est un jour d’été, le lundi 4 août 1958, que Gaston Carté et son fils Fernand, âgé de 34 ans, arrivent vers 9 heures du matin sur le champ de foire de Rabastens. Ils sont estimés de tous. Un agriculteur va les croiser et un bruit étrange lui fait mettre pied à terre. Ce sont les deux coups de feu tirés tout près. Il dépasse la traction stationnée sur le bas côté gauche de la route ; à la place du chauffeur et du passager, deux hommes, qui paraissent endormis. Gaston et Fernand Carté ont été froidement assassinés.

Année 1999-Affaire de Montfort, « l’affaire du siècle » dans le Gers

Le 20 mai 1999, deux couples hollandais étaient sauvagement assassinés dans le Gers. Si Kamel Ben Salah a été condamné à perpétuité pour ce quadruple meurtre, toute la lumière n’a pas été faite sur cette affaire.

À Monfort, paisible bourgade gersoise de 425 habitants dans le canton de Mauvezin, le samedi 22 mai 1999 est resté gravé dans les mémoires.

<<Retour à la carte