renom

Le 25 mars 2021

Objet : Changement de nom du Cercle de Citoyens Patriotes (CCP)

En tant qu’association déclarée le CCP existe depuis le 12 décembre 2015.

Plus de 5 ans après ce nom s’avère aujourd’hui inadapté, peu porteur, peu mobilisateur et en faible conformité avec la situation de la France.

En effet, tous les Français sont des Citoyens dès qu’ils possèdent la nationalité Française, quelle que soit la cause d’attribution de la nationalité.

En outre, la France a fortement changé depuis 2017 et l’arrivée du président Emmanuel Macron qui a aggravé la politique de destruction de la France entamée depuis près de 40 ans.

Il convenait donc de s’adapter et de trouver pour le Cercle un nom mobilisateur qui tienne compte de la décadence et de la mort programmée de notre pays et de la résistance pour le sauver.

Pourquoi avoir donc choisi le terme de Souverainistes ?

Pour y parvenir, il convient de dire ce qu’est la souveraineté.

Marie France Garaud l’a définie de la manière suivante :

 « Un État – la France – est souverain lorsqu’il n’est soumis à̀ aucun autre, lorsqu’il a l’autorité́ et le pouvoir de disposer librement de son présent et de son avenir. Dans les principes de notre République, cette souveraineté́ appartient à la Nation, donc à̀ l’ensemble des citoyens et à eux seuls. »

Jusqu’en 1992, la France était souveraine. Nous pouvions nous contenter de défendre notre souveraineté́.

Avec Maastricht, nous l’avons perdue et il nous faut la reconquérir.

Le souverainisme est la reconquête de la souveraineté́ perdue. La différence entre défense de la souveraineté́ et souverainisme est majeure et fondamentale.

On le voit la défense de la souveraineté n’est pas le souverainisme qui consiste à reconquérir la souveraineté perdue.

La restauration de la souveraineté́ de la France sera un affrontement long et difficile. Le Peuple devra se battre pour reconquérir la souveraineté perdue en 1992 et aggravée par la classe politique au pouvoir depuis cette époque.

Cette reconquête de la souveraineté justifie pleinement le nouveau nom du Cercle :

Cercle des Patriotes Souverainistes

Nous allons conduire ce combat ensemble et pour la France nous allons le gagner.

Pour y parvenir, nous avons aussi modifié la Charte afin qu’elle colle parfaitement à notre nouvel engagement.

Dans l’annexe 1 figure la nouvelle Charte et dans l’annexe 2 les nouveaux statuts.

Ce nouveau cap doit permettre à tous les membres de se remobiliser, de s’unir, afin de retrouver ensemble l’envie et le désir de reconquérir notre souveraineté perdue. Je sais pouvoir compter sur vous. Alors, en avant, unis, fonçons pour la France !

                                                                         Christian Piquemal

                                                   Président du Cercle des Patriotes Souverainistes