2023 : tout sonne faux dans les vœux du charlatan Macron

Les vœux d’un charlatan.

Pour la 6e fois, Emmanuel Macron s’est livré à un exercice d’autosatisfaction, un monument d’hypocrisie laissant croire que la France va bien et que notre pays a surmonté toutes les crises mieux que ses voisins.

La vérité est que la France est en train de s’effondrer et si vous en doutez, lisez le lien ci-dessous.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/l-effondrement-generalise-menace-la-societe-francaise-20220608

« Mes chers compatriotes » dit-il, en s’adressant au peuple français qu’il n’a cessé d’insulter pendant des années. Il ose tout. N’oublions pas qu’il est d’abord un « patriote européen » avant d’être français.

Il flatte les militaires, les policiers, les pompiers, les soignants, les agents des services publics, alors qu’il les méprise et se flatte de les « emmerder ».

Notre armée est paupérisée comme jamais, incapable de faire la guerre au delà de trois jours faute de munitions, nos policiers sont agressés quotidiennement et privés de toute autorité, nos soignants sont mis au ban de la société parce que non-vaccinés, notre école recule à chaque classement Pisa. Plus rien ne va.

Il ose appeler à l’unité de la nation, alors qu’il la désintègre au nom d’un mondialisme débridé et d’un multiculturalisme suicidaire. 74 % des jeunes musulmans placent l’islam, donc la charia, avant la loi républicaine. Et de nombreux immigrés ne se sentent pas français, au nom « du droit à la différence ». On ne peut souder les communautés en abandonnant le principe d’assimilation et en faisant l’éternel procès de la France, coupable de tous les maux. J’y reviendrai.

Quand on ferme les yeux sur les ateliers interdits aux Blancs, quand on laisse le wokisme gagner les universités, quand on nie le racisme antiblanc, quand on veut déconstruire l’histoire de France au lieu de la glorifier,  on sème les germes de la désintégration de la nation. Macron n’a cessé de clamer que nous sommes un pays de salauds, mais il réclame de l’unité pour qu’on adhère à sa politique tous ensemble !

Puis vient un couplet sur la démocratie ukrainienne et « l’agression russe », oubliant que l’Ukraine est un pays mafieux et corrompu, gouverné par un leader cité par les Panama Papers. Il oublie aussi que la France et l’Allemagne sont les principaux responsables de cette guerre, pour avoir refusé de faire appliquer par Kiev les accords de Minsk. Or, Berlin et Paris sont cosignataires de ces accords, donc garants de leur application.

Les centaines de milliers de morts, l’effroyable crise énergétique, la crise alimentaire, l’inflation, la menace nucléaire, qui en est largement responsable ? Macron lui-même, qui a fait le choix de la guerre économique contre la Russie et qui arme l’Ukraine, prolongeant ainsi un conflit dévastateur.

Parler de paix avec Poutine, tout en ignorant ses légitimes exigences de sécurité et tout en livrant nos canons Caesar qui tuent des civils innocents du Donbass, c’est le comble de l’ignominie. Et Macron veut nous faire avaler que la France défend le droit, la liberté et la démocratie !

Alors que les petits commerces, étranglés par l’explosion des coûts de l’électricité, ferment en masse, Macron nous ment, en soutenant que nous créons des emplois, que la croissance est soutenue et que le chômage est au plus bas depuis 15 ans. En réalité, nous roulons vers l’abîme. Toutes les études économiques le confirment.

Ensuite, vient l’éternel refrain sur cette Europe qui nous sauve de tous les périls. Nous avons perdu notre souveraineté territoriale, monétaire, budgétaire, diplomatique, judiciaire, sanitaire, énergétique et industrielle, mais sans l’Europe la France aurait disparu. En cédant à tous les diktats de Bruxelles, qui exècre les nations, et à son libéralisme débridé, nous avons détruit notre industrie et notre agriculture. Mais Macron ne sait rien décider sans l’Europe, que ce soit pour l’immigration qui nous ruine ou pour la folle politique énergétique qui a provoqué la ruine d’EDF.

L’UE qui devait nous protéger est notre tombeau. En vingt ans, la France n’a cessé de se paupériser, de détruire son industrie. Et cerise sur le gâteau, l’Europe de la paix se retrouve en guerre contre un pays ami et chrétien, qui ne demandait en 1990 qu’à faire la paix et bâtir cette vaste Europe de l’Atlantique à l’Oural, si chère à de Gaulle.

Faire le procès de la Russie aujourd’hui, c’est cracher sur le général de Gaulle et renier le gaullisme.

Mais l’apothéose des vœux présidentiels, c’est la phrase suivante :

« 2022 fut aussi une fois encore une année de rayonnement artistique, culturel, sportif de notre pays, avec deux Prix Nobel, et tant de grands moments de création et de sport. De tout cela, de tout ce que nous avons ensemble accompli durant l’année qui s’achève, soyons fiers. »

Je vous invite à regarder cette remarquable vidéo de Maxime Lépante, rappelant les insanités de Macron à l’égard de la France, pays sans culture, sans arts et qui a fait beaucoup de mal au cours des siècles. Aucun président au monde n’a insulté et humilié son pays comme le fait Macron jour après jour.

Vidéo-choc : Macron déteste la France, 5 preuves accablantes !

Souvenez-vous, la France est coupable de « crime contre l’humanité » et son armée, accusée de torture en Algérie, est coupable de « crimes de guerre ». Voilà ce que Macron pense réellement de la France et de son armée. Ses vœux ne sont que salade de bonimenteur. Il n’en pense pas un seul mot.

Venir nous parler de fierté française, alors qu’à la tribune de l’ONU il a craché sur notre pays devant 193 nations, est un crime impardonnable. Pour Macron, la France pays des droits de l’homme n’est qu’un ramassis de salauds. Ne croyez aucun mot de son discours, la France il la hait et veut sa perte.

N’a-t-il pas sabordé EDF, contrainte de vendre son électricité à prix coûtant, pour la racheter dix fois plus cher au prix du marché ? N’a-t-il pas sabordé notre industrie nucléaire, notre filière d’excellence, en faisant porter le chapeau aux dirigeants que les politiques n’ont jamais écoutés ? Comme toujours, Macron n’est ni responsable ni coupable quand tout va mal. Il nous laissera une France en lambeaux mais sera blanc comme neige.

Il parle de refonder les piliers de la nation, l’école, la santé, les transports, l’industrie…

Rappelons qu’il continue de fermer des lits d’hôpitaux, qu’il accueille des médecins étrangers détenteurs de diplômes au rabais pour beaucoup d’entre eux, que l’école est devenue une machine à former des cancres, avec des bacheliers incapables de maîtriser la langue de Molière, que nos transports sont délabrés et que l’industrie ne représente plus que 10 % du PIB, alors que nos ingénieurs et nos ouvriers maîtrisaient naguère toutes les technologies et savaient tout faire, un privilège que très peu de nations possèdent. Aujourd’hui, nous faisons appel à des soudeurs étrangers pour réparer nos centrales nucléaires !!

La loi sur les énergies renouvelables, qui ne fonctionnent que le quart du temps, ne remplacera pas une grande loi volontaire pour la relance urgente du nucléaire. Macron promet 6 EPR mais cela reste dans les tiroirs.

C’est comme les 15 000 places de prison promises en 2017. Les 2 000 qui sont sorties de terre avaient été programmées sous Sarkozy ! Macron hypnotise et anesthésie son auditoire, mais il enterre tout ce qu’il promet.

Sur l’état de nos finances, Macron redouble d’audace :

« Mais une société plus juste, elle l’est aussi sur le plan social. Pas par plus d’impôt, non. Ni en léguant plus de dette aux générations suivantes… »

Rappelons que la France est le pays le plus écrasé d’impôts de l’OCDE, avec une fiscalité confiscatoire. Quant à la dette, elle atteint 3 000 milliards, soit 120 % du PIB et les taux d’emprunt sont passés de 0,2 % à 3 % en un an. Sachant que 1 point d’augmentation augmente la charge de la dette de 40 milliards, voilà qui promet.

Macron pavoise, mais il a augmenté la dette de 700 milliards avec son « quoi qu’il en coûte ».

Et Macron de conclure :

« Je forme pour nous tous des vœux d’unité, des vœux d’audace, des vœux d’ambition collective, et des vœux de bienveillance. Des crises, mes chers compatriotes, ensemble, nous en avons tant surmonté. Je nous sais capables de relever celles qui sont devant nous et d’être cette génération qui a la responsabilité de refonder la France et l’Europe pour les transmettre plus fortes, plus belles, plus justes à nos enfants. »

Après nous avoir traités d’illettrés, d’alcooliques, de fainéants, de moins que rien, de fainéants et de cyniques, avouez que notre Président ne doute de rien.

Ce président ne sait plus ce qu’il dit ni ce qu’il fait. Souvenez-vous de ses comportements avilissants à Saint-Martin ou de la Fête de la musique de 2018.

Aucun président au monde n’a autant dégradé la fonction qu’Emmanuel Macron.

Il a fait de la France un champ de ruines et le déversoir de toute la misère du monde qui n’expulse plus personne. La France est aujourd’hui  le pays le plus dangereux d’Europe. C’est cela le vrai bilan sécuritaire de Macron.

Ses vœux 2023 resteront comme les précédents, des paroles creuses sans lendemain, toutes contredites par les faits.

2 thoughts on “2023 : tout sonne faux dans les vœux du charlatan Macron

  1. Bonjour et Meilleurs vœux pour cette année nouvelle .
    Nouvelle en rien , tout continuera comme avant avec ces charlatans au pouvoir. L homme , je ne l ai pas écouté et je ne l écouterai plus, il fait de grandes phrases , avec de grands gestes, et c est là le propre du politique qui brasse du vent.
    Aussi mon seul vœu, sera qu il dégage le plus vite possible, il est en train de ruiner et de mettre la France à genoux.
    Bonne santé à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *