Les « vaccins » leur rapportent 1000 $ par seconde !

Partager

Macron et sa mafia ne vous contraignent pas aux « vaccins » contre le Covid, à triple voire quadruple dose, pour rien, ils travaillent activement pour Moderna, Biotech et Pfizer,  multinationale, multirécidiviste et condamnée au pénal ! 

Autrichiens non vaccinés confinés, députés lettons non vaccinés interdits de Parlement, Australiens non vaccinés maltraités, soignants français non vaccinés interdits de travail… les mesures et lois liberticides, toutes les coercitions et autres inacceptables dérives totalitaires poursuivent partout la même finalité, elles vont rapporter 34 milliards de dollars, soit 65 000 dollars par minute à ce trio de menteurs, de dissimulateurs, de falsificateurs et d’assassins.

 Ces chiffres ressortent d’une étude de la People’s Vaccine Alliance, organisation comptant parmi ses quatre-vingt membres Oxfam et Onusida, militant pour une meilleure répartition des vaccins à travers le monde. En fait, pour qu’il s’en vende beaucoup plus encore…

Seuls AstraZeneca et Johnson & Johnson commercialiseraient leurs vaccins à prix coûtant…

Évidemment, les labos savent se montrer très généreux avec leurs innombrables VRP à travers le monde. D’ailleurs, comme tous les gangsters, ils copinent beaucoup. C’est ainsi qu’Ursula von der Layen, le 10 novembre 2021, lors d’une cérémonie de l’Atlantic Council à Washington, a remis le prix du Meilleur dirigeant commercial au PDG de Pfizer. C’est vous dire l’impudence de ces truands.

« Cette année nous a rappelé que nous devons défendre la démocratie au quotidien » a déclaré la présidente de la Commission européenne  en félicitant, Albert Bourla, PDG de la mutinationale multicondamnée. L’Atlantic Council est un think tank américain dont le but est de promouvoir la coopération américano-européenne, le fameux axe atlantique…

En avril dernier, la très probe Ursula annonçait la signature d’un nouveau contrat d’achat, de 1,8 milliard de doses, de vaccins anti-Covid auprès de BioNTech-Pfizer, avec des livraisons prévues jusqu’en 2023… « D’autres contrats et d’autres technologies de vaccins suivront », a-t-elle précisé. Suppression du passe dit sanitaire fin juillet 2022?

D’après Le Monde diplomatique, la Commission européenne considère le lobbying comme partie intégrante du système démocratique : « 15 000 lobbystes y sont installés pour tenter d’influencer la politique européenne. Placées au plus près des institutions européennes, des entreprises comme Google, Facebook ou IBM tentent de peser sur les discussions européennes. » 15 000 organisations sont ainsi inscrites au registre officiel des lobbys faisant de Bruxelles la capitale européenne des intérêts privés…

Dans une étude publiée en 2015, l’ONG Transparency International appelait l’Europe à engager d’importantes réformes pour lutter contre ce lobbying qualifié d’« opaque »… A minima.

En avril 2021, le New York Times rapportait que, lors des pourparlers sur l’achat de vaccins, Ursula von der Leyen avait échangé des appels et des SMS avec le directeur général de Pfizer, des SMS ayant étrangement disparu… Quand le Médiateur européen a demandé à la présidente de la Commission d’expliquer cette perte, elle s’est contentée de déclarer qu’elle n’en avait aucune trace… Et pour cause!

De même, l’ensemble des contrats passés avec les laboratoire sont absolument illisibles car majoritairement raturés… Interdits aux payeurs!

Collusions, corruptions… l’abonnement vaccinal se profile, jusqu’à sa banalisation, sans parler des nouveaux vaccins qui vont arriver pour des virus aussi anodins que le Covid-19 et que l’Europe va déclarer extrêmement dangereux.

Pendant que le peuple docile oublie de réfléchir, cède et obtempère, les affaires continuent !

 

Daphné Rigobert

 

A propos de l'auteur

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Vous pouvez aussi aimer