Fourtillan interné : faut-il que le pouvoir ait peur !

Partager

Ça suffit!

Le professeur Fourtillan a été interné d’office à l’hôpital psychiatrique d’Uzès dans le Gard. Le professeur Fourtillan est une sommité française en pharmacologie. Il venait de déposer une plainte contre l’Institut Pasteur a propos de l’origine « anthropique » de la covid-19. Et il venait, également, de témoigner dans le film « Hold-Up ». Ce film qui a été vu des centaines de milliers de fois malgré la censure et la campagne médiatique de dénigrement.

Pour faire taire ce savant, le préfet a signé son internement. À 77 ans ! Alors que, dans ce pays, les racailles sont relâchées quasi instantanément, alors que les antifas ne sont jamais inquiétés, alors que les Black-Blocs qui attaquent la police, incendient, pillent ne sont jamais arrêtés, un vieux savant est interné ! Pour le faire taire. Comme dans la Russie communiste.

Faut-il que le Pouvoir ait peur de la parole, des découvertes du professeur Fourtillan !

Souvenez-vous que le prix Nobel, le professeur  Montagnier, a été traité de sénile, il y a quelques mois, pour les mêmes remarques sur la covid. Souvenez- vous que les professeurs Raoult, Perronne, etc. sont traités de charlatans, menacés, poursuivis… Souvenez-vous de la disparition de ce savant chinois qui portait les mêmes accusations sur l’origine du virus.

Cela suffit.

Nous voulons la vérité. Pas la vérité officielle, pas la Pravda.

Cette façon, du Pouvoir, de violer la liberté d’expression est insupportable.

Si ce gouvernement n’a rien à cacher, qu’il laisse libres les savants, les scientifiques, les médecins, les journalistes, les lanceurs d’alerte.

Qu’il cesse les arrestations, les internements, les poursuites et harcèlements judiciaires.

La plainte qu’a déposé le professeur Fourtillan (copie jointe) montre que, non seulement il n’est pas fou, mais, qu’au contraire, il est parfaitement lucide, clairvoyant et informé. (copie jointe)

Le professeur Fourtillan ne doit pas rester une heure de plus interné en hôpital psychiatrique.

Les auteurs de cet abus doivent être poursuivis.

Le professeur Didier Raoult a titré son dernier essai : « La science est un sport de combat » ; nous constatons que c’est un sport où les coups bas viennent du Pouvoir, et où l’arbitre est acheté par les lobbies.

François Jay

A propos de l'auteur

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

You may also like these